Réaction de Connexion internationale de Montréal au dépôt de la nouvelle Politique internationale du Québec

Connexion internationale de Montréal, le réseau des jeunes professionnels en affaires internationales du Grand Montréal, accueille positivement la nouvelle politique internationale du Québec et le financement accru du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.

Pour consulter la nouvelle politique internationale du Québec: http://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/ministere/politique-internationale

Le réseau a participé aux consultations en vue de l’ébauche de la nouvelle politique et les membres ont été nombreux à se prononcer sur les enjeux qui les concernent et sur leur vision du Québec à l’international. Rappelons les recommandations présentées par notre réseau lors de la consultation en octobre 2016 :

  1. Rendre les Québécoises et les Québécois plus prospères: Vous avez été nombreux à vous prononcer sur les défis que le Québec doit relever afin d’accroître ses exportations, notamment par le biais d’ententes commerciales bilatérales et multilatérales. L’action du Québec dans les négociations qui ont abouti à la signature de l’entente entre le Canada et l’Union européenne est un exemple du leadership et de la créativité du Québec pour ouvrir de nouveaux marchés tout en protégeant ses intérêts. Nos membres considèrent que le Québec doit poursuivre dans ce rôle et s’assurer d’avoir une place de choix à la table des négociations.Notre réseau a profité des consultations pour souligner l’importance de la mobilité des jeunes professionnels en affaires internationales. Les milliers d’étudiants internationaux qui passent une session ou plus à Montréal ont un apport stratégique pour les affaires internationales du Grand Montréal. Notre réseau a ainsi appuyé l’importance de la rétention des étudiants internationaux en facilitant leur intégration au marché du travail montréalais et québécois. Il a été mentionné à plusieurs reprises par notre réseau l’importance de continuer à investir en éducation et sur la formation des jeunes leaders engagés et susceptibles d’influencer le marché international.
  1. Contribuer à un monde plus juste, égalitaire et sécuritaire: Les membres de CIMtl ont été nombreux à mentionner l’importance de la lutte aux changements climatiques dans les relations internationales du Québec. Il est ainsi essentiel que le Québec continue dans son projet de lutte aux changements climatiques. Le leadership québécois a déjà permis de développer une sensibilité globale afin que les instances internationales, états et entreprises prennent davantage en considération l’environnement dans leur processus de décision.  Nos membres ont à cœur la santé de leur planète.
  1. Promouvoir la créativité, la culture, le savoir et la spécificité du Québec : Nos membres veulent davantage voir le Québec développer son réseau international, soit par le biais de participations à des forums ou missions ou par l’ouverture de nouveaux bureaux et antennes. L’objectif est de reconnaître la « marque » québécoise à l’international. Le Québec a beaucoup investi dans ses relations avec la France et les États-Unis mais Connexion a souligné l’importance d’ouvrir de nouveaux marchés économiques, culturels et politiques dans les Amériques, en Asie et en Afrique subsaharienne.

En conclusion, Connexion internationale de Montréal salue la nouvelle politique internationale du Québec. Elle souligne l’importance de la relève dans la conduite des affaires internationales du Québec et démontre une plus grande ouverture pour inciter les jeunes professionnels des affaires internationales à réagir aux problématiques actuelles de la planète. Connexion internationale de Montréal encourage le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie à poursuivre ses efforts pour renforcer la mobilité jeunesse, la rétention des étudiants internationaux, poursuivre le leadership québécois en matière de lutte aux changements climatiques et développer de nouvelles relations dans des régions émergentes.