Compte-rendu de la 4e édition du speed dating professionnel

C’est le 23 février dernier qu’a eu lieu la dernière édition de l’événement le plus couru de CIMtl. Encore une fois, la qualité des mentors réunis allait de pair avec le dynamisme des participants lors de cette soirée présentée à guichets fermés au bar Santos.

La formule intimiste habituelle fut à nouveau reprise : sous la forme de tables tournantes, des petits groupes de participants, environ 5 à 6 par table, discutent avec un mentor durant une vingtaine de minutes, après quoi les organisateurs annoncent un tour de table. Nous avons eu l’opportunité de discuter directement avec plusieurs des mentors suivants :

  • Jean-Stéphane Bernard, Sous-ministre au Ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF)

M. Bernard nous a parlé de sa carrière au sein de la fonction publique qui l’a mené à Washington D.C. et à Boston. De plus, il a abordé le sujet de la nouvelle politique internationale sur laquelle planche le MRIF. Des projets de nouveaux bureaux et antennes du MRIF à l’étranger seraient présentement à l’étude, nous a-t-il d’ailleurs dévoilé.

  • Ian Hamilton, Directeur général chez Equitas

Hamilton a entamé des études en économie avant de se rendre compte qu’il n’appréciait pas vraiment les mathématiques. C’est pour cela qu’il s’est tourné vers l’histoire, un domaine qui l’intéressait davantage. C’est à la suite d’un stage de quatre mois au Kenya qu’il a confirmé son intérêt pour le développement international et la défense des droits humains.

  • Julie Éthier, Directrice générale de Développement économique Longueuil (DEL)

Mme Éthier a effectué des études en commerce international avant d’intégrer DEL. Occupant tout d’abord un poste de conseillère, elle a gravi les échelons avant de devenir la directrice générale de cet organisme. Elle nous a parlé, entre autres, des effets de l’Accord économique et commercial global (AEGC) sur la conduite des affaires de l’organisme.

  •  Nathalie Noël, Chargée d’équipe, Affaires gouvernementales chez Hydro-Québec

Comme bien des membres de CIMtl, Mme Noël est titulaire d’une maîtrise en relations internationales. À l’époque où elle avait fini ses études, ce programme était peu connu du marché du travail. Cela semble avoir beaucoup changé puisque les gens comprennent beaucoup mieux aujourd’hui les effets de la mondialisation. Elle aurait souhaité qu’un organisme comme CIMtl existe au début de sa carrière !

  • Luc Charbonneau, Directeur, développement des affaires et alliances stratégiques, Palais des Congrès

Charbonneau a fait des études en cinéma et en traduction avant de se diriger vers le domaine de l’hôtellerie. Passionné par les ventes, il a travaillé au sein de Tourisme Montréal avant de rejoindre le Palais des Congrès. M. Charbonneau conseille d’ailleurs aux jeunes professionnels de délaisser le plus rapidement possible des fonctions d’opérations au profit du développement d’affaires tel qu’il l’a lui-même fait.

  • Stéphane Paquet, Vice-président Investissement Grand Montréal chez Montréal International

Paquet a évolué durant près de deux décennies dans le domaine des médias avant d’occuper les fonctions de délégué général du Québec à Londres de 2012 à 2014. Il travaille au sein de Montréal International depuis un peu plus d’un an. Cette nouvelle affectation l’amène à attirer des investissements provenant du monde en entier dans le Grand Montréal.

  • Bernard Colas, Avocat et co-fondateur de CMKZ, cabinet juridique de Montréal spécialisé en droit des affaires et du commerce international

Compte tenu de sa riche expérience de plus de trente ans en droit du commerce international et de la propriété intellectuelle, M. Colas avait de nombreux conseils à prodiguer aux participants. En plus d’avoir cofondé son cabinet et d’effectuer des représentations pour plusieurs organismes, il occupe aussi des fonctions diplomatiques. En effet, il est le consul honoraire de Mauritanie à Montréal.

  • Guillaume Lavoie, Conseiller municipal à la Ville de Montréal et fondateur de Mission Leadership Québec

Avant de faire le saut en politique, M. Lavoie a fait carrière en diplomatie publique, en politiques publiques et en relations internationales. C’est son goût pour l’entrepreneuriat et l’implication citoyenne qui l’a mené à fonder Mission Leadership Québec. C’est un organisme sans but lucratif qui a pour objectif d’aider des jeunes leaders québécois à se positionner auprès des dirigeants des organisations et des réseaux d’influence au Canada et à l’étranger.

Si vous avez manqué le speed dating professionnel, sachez que plusieurs autres activités vous offrant d’uniques opportunités de réseautage sont présentement en préparation, comme notre prochain Café du Monde ainsi qu’un débat vinicole sur la région de l’Arctique (fin avril) ! Inscrivez-vous à notre infolettre ou suivez notre page Facebook afin d’être au courant de toutes nos futures activités !


Article par Arielle Rakoto